CONTENTION NOCTURNE

 

Les contentions nocturnes sont des attelles de posture, portées le plus souvent la nuit. Elles permettent de maintenir une position articulaire déterminée pendant un temps donné dans un but thérapeutique.

 

Indications

Dans le cas de raideurs et/ou de douleurs liées à des limitations d’amplitude articulaire causées par la rétractation des éléments anatomiques péri-articulaires (capsule articulaire, ligaments, tendons), nous réalisons une contention nocturne active.

  • Hallux Valgus.

  • Orteils en griffe.

  • Malposition des orteils chez l’adulte et l’enfant.

Afin de prévenir certaines déformations et de diminuer la douleur des poussées inflammatoires liées à des pathologies comme la polyartrite rhumatoïde, les crises de goutte ou l’arthrose, nous utilisons une contention nocturne passive (atèle de repos).

contention1.jpg

Principes d’action

  • Contentions actives

Une mise en tension prolongée des éléments rétractés assure une récupération progressive de leur longueur initiale. Cette action permet d’équilibrer les tensions autour de l’articulation et de diminuer les phénomènes douloureux.

La conception de l’attelle sur mesure est basée sur l’effet de levier et consiste à ajuster les appuis et les contre-appuis pour aller dans le sens de la correction de la déformation.

contention-nocturne-hvg-principe.jpg

Dans le cas de la contention nocturne utilisée pour le gros orteil (ou Hallux) dans l’Hallux Valgus, la force Fc exercée par l’attelle s’oppose à la tension Fr des ligaments par l’intermédiaire de la force Fa réglable par un velcro (utilisant le principe du levier inter-appui).

  • Contentions passives

Dans certains rhumatismes inflammatoires, il est préférable de ne pas essayer de corriger la déformation. La contention nocturne est alors à visée préventive et antalgique, elle place l’articulation douloureuse au repos (action neutre de la posture).